Kwilu : la Division de l’environnement alerte contre la coupe illégale des bois à Masimanimba

La Division provinciale de l’environnement du Kwilu a alerté, samedi 19 novembre, contre la coupe illégale des bois dans les secteurs de Kitoy, Mokamo, Mosango, Kinzenzengo et Kinzenga, territoire de Masimanimba. 

Le chef de bureau de ce service, Malonga Kubali a fustigé l’usage des tronçonneuses, lames de scie et autres outils, causant la perte d’une grande étendue des forêts dans cette contrée.

Il s’est plaint que cette pratique soit en train de détruire la biodiversité :

« La coupe illicite des bois dans ces secteurs a comme conséquences majeures, la destruction de la biodiversité. Notez que la déforestation détruit l’habitat et plusieurs animaux, notamment les buffles, les antilopes qui sont obligés de fuir plus loin pour échapper à cette menace ».

Malonga Kubali a également invité les exploitants illégaux à cesser avec cette activité qui provoque la déforestation du territoire de Masimanimba.

« La Division provinciale de l’environnement du Kwilu invite tous les exploitants illégaux à se conformer aux exigences légales et mettre fin à ces pratiques qui mettent en danger l’environnement à Masimanimba », a-t-il poursuivi. 

Outre la coupe illégale des bois, Malonga Kubali a par ailleurs mis les agriculteurs en garde contre la culture sur brûlis.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner