Kwilu : des têtes d’érosion menacent plusieurs édifices publics à Bulungu

Des têtes d’érosion menacent d’écrouler plusieurs édifices publics et maisons d’habitation dans la cité de Bulungu (Kwilu).

Selon l’administrateur du territoire sortant de Bulungu, Bernardin Mwankimi redoute que ces ravins fassent ces bâtisses dans les jours à venir si rien n’est fait.

Les bâtiments officiels les plus menacés par des érosions à Bulungu sont entre autres les bureaux administratifs, des résidences officielles, des écoles comme l’ATN Congo et autres.

Outre ces édifices publics, il y a aussi des avenues de la cité de Bulungu qui sont sur le point de disparaître.

Les églises et les maisons des particuliers ne sont pas non plus épargnées avec l’avancée de ces ravins en cette période de pluies.

L’administrateur du territoire de Bulungu indique que les eaux des ruissellements, les constructions anarchiques sont à la base de ces multiples têtes d’érosions.

Bernardin Mwankimi sensibilise la population de cette cité sur la lutte antiérosive :

« Nous avons demandé qu’à chaque parcelle qu’on puisse creuser un puits de rétention d’eau et aussi planter les pelouses. Nous avons aussi interdit des constructions sur des espaces fragiles ou inappropriés. Par exemple tout près des érosions, puisqu’il y a des gens qui ont construit à 5 mètres des érosions, c’est pour cela que nous avons prévenu notre population de quitter déjà ces endroits-là. Enfin, les gens ne pouvaient même pas construire près de la rivière »

Pour Mwankimi, la cité de Bulungu nécessite des moyens adéquats pour faire face à ces têtes d’érosions.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner