Nairobi III : le chercheur Frederic Amani appelle l’Ouganda à clarifier sa position

 

 

Chercheur en relations internationales à l'Université de Lubumbashi (UNILU), Frederic Amani a invité, lundi 28 novembre, l’Ouganda à clarifier sa position vis-à-vis de la RDC.

Son invitation est lancée en marge du démarrage des travaux du 3e round du processus de paix de Nairobi, auxquels participe le pays de Yoweri Museveni.

Frederic Amani dit avoir lancé cette invitation au regard du double jeu que semble jouer Kampala dans la crise qui sévit dans l’est de la RDC.

Plusieurs sources accusent le gouvernement ougandais de soutenir la rébellion du M23 qui occupe plusieurs localités du territoire de Rutshutu (Nord-Kivu).

Il estime également que les pourparlers de Nairobi doivent notamment insister sur le cessez le feu et du M23 et de tout autre groupe qui écument l’Est de la RDC.

Frederic Amani a exigé le retrait du M23 et tout autre groupes rebelles de toutes les localités conquises.

Ce chercheur en relations internationales plaide, cependant, pour les garanties d’application des résolutions de Nairobi pour ne pas continuer à tourner en rond :

« A l’issue des pourparlers de Nairobi, il faudrait qu’il y ait des garanties de l’applicabilité de toutes les recommandations sinon on risque de tourner en rond, d’organiser des conclaves et des sommets à l’issue desquels les recommandations ne seront pas appliquées ».

Il a par ailleurs rappelé aux Etats prenant part aux discussions de Nairobi de respecter les accords qu’ils auront signés.

« L’un des principes du droit international dit « Parta sum servenada » donc, les Etats signent des accords ou des traités pour qu’ils soient appliqués de bonne foi », a conclu Frederic Amani.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner