Troisième phase des pourparlers de Nairobi : Les chefs d’Etats appellent les groupes armés à déposer les armes

« La rébellion du M23 doit cesser avec les hostilités, se retirer de toutes les positions qu’elle occupe et retourner dans ses positions de novembre 2021, comme le souligne le communiqué final du mini-sommet de Luanda ». Propos du président de la RDC, hier lundi, dans un discours prononcé par visio-conférence lors de la cérémonie d’ouverture des travaux de la troisième phase du processus de Nairobi pour la paix dans l’Est de la RDC.  

Felix Tshisekedi a précisé que c’est à ces conditions que le M23 va intégrer le processus de Nairobi pour la paix dans l’Est de la RDC.

Intervenants également par visio-conférence, le Président ougandais Yoweri Museveni a prévenu que les groupes armés congolais vont faire face à la force militaire de l’EAC, s’ils n’écoutent pas les appels lancés lors des processus de Luanda et de Nairobi.  

De son côté, le Président Rwandais Paul Kagame a promis son soutien pour la réussite de ce troisième round du processus de Nairobi. 

Le Président de la République du Burundi et président en exercice de la communauté de l’Afrique de l’Est, Evariste Ndayishimiye a pour sa part, rassuré le peuple Congolais du soutien de cette communauté pour la restauration de la paix dans l’Est du pays tout en précisant que les armées de la région resteront en Rdc pour assurer la sécurité des Congolais jusqu’à ce que le gouvernement congolais se constitue une armée et une police qui seront protectrices de tout le monde.

-Quelle analyse faire de différents discours prononcés ce lundi lors de l’ouverture de la troisième phase du processus de Nairobi ?

Invités :

-Bob Kabamba, professeur à l’Université de Liège en Belgique. Il est coordonnateur de la Cellule d’appui politologique en Afrique centrale et aux Caraïbes.  

-Frederick Amani, chercheur associé en sciences politiques et relations internationales à l’Université de Lubumbashi. Il est aussi consultant indépendant des questions internationales.

-Arsène Mwaka, professeur à l’Université de Kinshasa et chercheur au Centre d’études politiques de cette Université.  

 

/sites/default/files/2022-11/29112022-p-f-dialogueentrecongolais-00site.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner