Nord-Kivu : reprise des combats entre les FARDC et le M23 sur l’axe Bambo-Kibirizi

Des combats ont repris ce jeudi 1er décembre dans la matinée entre les FARDC et les rebelles du M23 sur l’axe Bambo-Kibirizi dans le territoire de Rutshuru.

C’est depuis 9 heures locales, que des tirs d’armes lourdes et légères se font entendre dans les villages de Kirima, Matete et Lushebere.

Selon les sources administratives à Kibirizi, ces combats auxquels se mêlent les groupes armés venus des territoires de Masisi, Rutshuru et Walikale, provoquent une panique dans cette agglomération qui avait déjà accueillis plusieurs déplacés en provenance de Bambo et Tongo.

Des milliers d’habitants ont fui, entre autres vers Kitshanga, dans le territoire de Masisi.

Le fonctionnaire délégué du gouverneur sur place à Kibirizi craint que les rebelles ne coupent la route Rwindi-Kibirizi-Nyanzale.

Pendant ce temps, les sources administratives du groupement de Bambo affirment que le bilan des massacres des populations attribués aux rebelles du M23 dans le village de Kishishe est revu à la hausse.

Elles parlent de plus de 100 civils qui auraient été tués.

Cependant, d’autres sources concordantes parlent de 33 civils tués dans ce village.

Le M23 qui avaient perdu le contrôle de Kishishe, à l’issue des attaques des groupes armés locaux la semaine dernière l’ont reconquis, mercredi 30 novembre, avant de lancer une opération de ratissage, où aucun civil ou milicien local retrouvés sur place n’a été épargné, rapportent des sources dans la région. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner