Des députés du Grand-Katanga soupçonnent la CENI de préparer la fraude électorale

Le Rassemblement des députés Katangais (RDK) ont soupçonné, jeudi 1er décembre, la CENI de préparer la fraude électorale à grande échelle en 2023.

Cette structure l’a dit dans une déclaration publiée à Kinshasa.

Les députés membres de cette organisation dénoncent notamment l’augmentation de nombre de centres d’identification et enrôlement des électeurs dans l’espace Kasaï et leur diminution à Kinshasa et dans le Grand- Kivu.

Les députés du RDK ont ainsi invité la CENI à mettre en place les conditions pour des élections transparentes et crédibles.

Ils ont par ailleurs dénoncé ce qu’ils qualifient de marginalisation des Katangais lors de nominations dans la petite territoriale, dans la diplomatie, la magistrature et le portefeuille de l’Etat.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner