Sud-Kivu : plus de 11 000 nouveaux cas de contamination au VIH/Sida en trois mois

Environ 11 060 nouveaux cas de contamination au VIH/Sida ont été monitore, entre septembre et novembre dernier, dans la province du Sud-Kivu.

Dr Guellord Bodina, médecin et agent de lutte contre le VIH/Sida au Sud-Kivu a livré ces statistiques, ce jeudi 1er décembre, en marge de la journée mondiale de lutte contre ce fléau.

Il a indiqué que les trois zones de santé urbaines de la ville de Bukavu ont enregistré plus de 5 600 cas positifs au VIH/Sida qui sont placés sous ARV.

D'après lui, la ville d'Uvira vient en deuxième position avec plus de 3 800 cas, suivie de Fizi avec 1 660 cas détectés en trois derniers mois.

Dr Guellord Bodina attribue cette recrudescence au relâchement observé de la part des partenaires engagés dans la lutte depuis l’avènement de l’autre pandémie à COVID-19.

Ce médecin appelle donc à l’engagement de tous surtout dans les méthodes préventives et à bannir la stigmatisation des personnes vivant avec le VIH/Sida :

 « La lutte est en train de chanceler vu que le VIH est en train de prendre de l’ampleur, de l’ascendant par rapport aux acquis qui étaient déjà observés pendant les années passées. Dans la communauté. Il y a hausse des cas parce que nous sommes en train d’enregistrer de nouvelles infections au sein de la population. C’est au tour de l’âge de 18 ans à 25 ans qu’il y a une grande flambée de nouvelles infections ».

Il a réaffirmé l’engagement communautaire aux objectifs mondiaux de l’ONU Sida qui parle des objectifs 95-95-95, c’est-à-dire 95% de personnes vivant avec le VIH doivent connaitre leur état sérologique, avoir accès aux ARV et leur charge virale supprimée ou indétectable.

Cet agent de lutte contre le VIH/Sida au Sud-Kivu a une fois de plus insisté sur la nécessité d’avoir un comportement responsable :

« La population doit adopter un comportement à moindre risque, c’est à dire l’abstinence sexuelle pour les célibataires, la bonne fidélité pour les mariés et l’utilisation systématique du préservatif ».

Toutes les autres zones de santé du Sud-Kivu sont aussi concernées par la hausse des cas.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner