Lubumbashi : début du procès en flagrance de présumés auteurs du meurtre du pasteur Jérémie Doxa Lenge

Le procès en flagrance au sujet du meurtre du pasteur Jérémie Doxa Lenge  a débuté vendredi 2 décembre au tribunal militaire de garnison de Lubumbashi. L’infortuné a été tué dimanche dernier au quartier Kabulameshi à Lubumbashi.

Cinq présumés auteurs, tous des taximen motos, ont été présentés à la barre par le ministère public. 

Ils sont poursuivis entre autres pour terrorisme et meurtre.

Cette première audience a été caractérisée par un débat houleux entre d’une part, le ministère public et les avocats de la partie civile et de l’autre, les avocats de la défense. Pour ces derniers, les prévenus étant tous des civils, rien ne justifie leur comparution devant une juridiction militaire.

Selon les avocats, leurs clients devaient plutôt comparaitre en une procédure ordinaire et non en flagrance. Le tribunal a convoqué la prochaine audience pour le mardi 6 décembre prochain.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner