Glencore va verser 180 millions USD pour le compte de ses sociétés liées en RDC et accusées de faits de corruption

Le groupe Glencore versera 180 millions USD pour le compte de ses sociétés liées en RDC, accusées de faits de corruption pour toutes les actions présentes mais aussi futures pour des faits entre 2007 et 2018. Un accord a été trouvé entre la RDC et le groupe Glencore sur les accusations de corruption qui pesaient sur le géant minier suisse.

Ces informations sont contenues dans un communiqué de presse rendu public ce lundi 5 décembre.

Ce communiqué précise que cet accord porte notamment sur des activités de certaines filiales du groupe qui ont déjà fait l’objet de diverses investigations notamment par la justice américaine, la Cellule nationale des renseignements financiers ainsi que le ministère de la Justice de la RDC.

Le géant minier suisse s’engage également à déployer en RDC le programme d’Ethique et de conformité.

En 2018, Glencore avait été assigné par le département américain de la justice dans le cadre d’une vaste enquête pour corruption liée à ses activités au Nigeria, au Venezuela et en RDC.

L’entreprise avait plaidé coupable. Glencore avait alors  reconnu avoir distribué 27,5 millions de dollars à des fonctionnaires en RDC pour s’octroyer leurs faveurs.

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner