Massacres à Kishishe et Kisharu : les femmes des communautés du Nord-Kivu exigent la création d’un tribunal spécial international pour la RDC


Les femmes du Nord-Kivu, issues de toutes les communautés de cette province, élèvent leur voix pour dénoncer ce qu’elles qualifient de "génocide" des populations Congolaises à Kishishe et Kisharu, dans le Rutshuru.

Dans une déclaration faite lundi 5 décembre à Kinshasa devant la presse, les femmes du Nord-Kivu réclament justice pour toutes ces personnes, parmi lesquels les enfants, massacrées sans motif.

C’est dans ce contexte que les femmes du Nord-Kivu exigent la création d’un tribunal spécial internationale pour la RDC, afin de juger les auteurs de tous les crimes et autres violations des droits de l’homme commis sur le sol Congolais.

''C’est avec la dernière énergie que nous dénonçons à juste titre ces actes inhumains et diaboliques commis sur nos familles sur notre territoire. Cela est non seulement une violation grave des droits de l’homme mais constitue également un crime contre l’humanité, crime de guerre, et crimes de génocide. Eu égard à ce qui précède, nous demandons à la communauté internationale d’appliquer le droit international humanitaire qui exige à tous les Etats membres des Nations unies de respecter la souveraineté des autres Etats'', a déclaré l'une d'elles, Rose Mutshanga 

Nous demandons, a-t-elle réclamé, ''les sanctions contre les Etats qui fournissent les armes aux terroristes dans la région des grands Lacs. La souffrance des populations civiles à perdurer. Nous défendons avec courage et détermination la terre nous léguées par nos ancêtres''.

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner