Affaire Vidiye Tshimanga: le ministère public requiert 3 ans de prison

Le ministère public a requis 3 ans de prison, une servitude pénale principale contre Vidiye Tshimanga, dans l'affaire qui l’oppose à l'ancien conseiller stratégique du Chef de l'État.

Le réquisitoire a été prononcé à l'audience publique de ce jeudi 8 décembre devant le tribunal de paix de Kinshasa-Gombe.

Rappelons que trois incriminations sont mises  à charge de l'ex stratège  de Félix Tshisekedi à savoir la corruption passive, le trafic d'influence et l'offense au Chef de l'État dans une affaire de négociation d'un marché avec des supposés investisseurs dans le secteur minier. 

Après ce réquisitoire, le tribunal attend à présent la fin des plaidoiries de la défense avant de prendre l'affaire en délibéré.

Le conseil de l'ancien conseiller stratégique du Chef de l'État Vidiye Tshimanga ne cesse de clamer l'innocence de son client, le vide du dossier et l'incompétence du tribunal. 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner