Kinshasa : la police outillée pour sécuriser les populations affectées par le conflit Teke-Yaka 

Le commissariat général de la Police nationale congolaise (PNC) a déployé, grâce à l'appui du gouvernement, deux canots automobiles hors-bord, dix-sept motos, et deux jeeps pour renforcer la sécurité dans les zones affectées par les derniers affrontements entre communautés Teke et Yaka. Le commissaire général adjoint de la PNC, Philémon Patience Mushid Yav, a annoncé la nouvelle jeudi 5 janvier lors de sa mission dans le Grand Bandundu. 

Philémon Patience Mushid Yav a assuré les populations que tout avait été mis en œuvre, en termes de garantie sécuritaire, afin de faciliter la poursuite de leurs activités quotidiennes ainsi que les opérations d'enrôlement. 

 Cette mission l’a conduit à Bagata, Kwamouth, Mashambio, Bandundu, Bukanga-Lonzo, et dans la commune rurale de Maluku. Elle avait un seul mot d’ordre, à savoir le retour des populations dans leurs habitations. 

 « Les Yaka et Teke doivent quitter la brousse, là où ils sont avec les enfants, et regagner leurs villages, retourner à la terre pour ceux qui sont déjà âgés. Les fonctionnaires de l’Etat, qui ont été affectés dans les villages actuellement désertés, doivent continuer à travailler pour que les écoles et les centres de santé redeviennent opérationnels, surtout pour les jeunes gens Yaka et Teke volontaires. Même ceux-là qui ont pris des armes blanches, des armes de guerre, le gouvernement leur donne une dernière occasion de s’incorporer dans les forces armées de la République », a déclaré l’officier de la police. 

Pour ceux qui vont rentrer dans leurs villages, il indique que le commissariat général de la police les incorporera dans la police pour servir la population. 

 Il invite enfin « les récalcitrants de revenir à la raison, parce que nous devons vivre ensemble.» 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner