Kongo-Central : regain de l’insécurité dans la cité de Muanda, malgré la proximité de deux bases militaires

Les habitants de la cité côtière de Muanda au Kongo-Central, dénoncent le regain d'insécurité ces derniers jours dans leur entité. Selon l'ASBL les Amis de Muanda, des cas de vol à mains armées sont enregistrés presque chaque nuit. Parfois, ces cas se soldent par des crimes et autres viols, malgré les deux bases militaires situées non loin de la cité.

La président de l Asbl Les amis de Muanda, Roger Vangu, interpelle les autorités tant au niveau local, provincial que national, pour mettre fin à cette insécurité.

D’après Roger Vangu, « il ne se passe pas une nuit sans déplorer des cas de criminalité dans la cité de Muanda et ses environs ».

Le samedi 4 février au quartier Malamba Bendo, rapporte-t-il, plusieurs maisons ont été visitées par des criminels armés. Dans chacune des maisons, ces bandits armés ont ravi des téléphones portables, de l'argent et d’autres biens de valeur.

Cette même nuit, au village Maputu, vers la route SOCIR, une autre bande de voleurs s'est introduite dans un domicile. Hormis l'argent qu’ils ont volé, ils ont aussi violé la femme du propriétaire pendant que son mari et leur agent de sécurité étaient ligotés.

Roger Vangu interpelle les autorités pour qu'une solution soit trouvée : 

« Maintenant c’est presque chaque nuit qu’on déplore des cas d’insécurité a Muanda. C’est ici le lieu d’interpeller les autorités qui nous dirigent. Elles doivent vraiment chercher à nous sécuriser, parce que ça ne va pas. Maintenant on se demande à qui le prochain tour. En un moment donné on pensait que ce sont des cambistes qu’on cible, maintenant ils entrent partout ».

Un jeune homme de 25 ans, victime de ces criminels, a été mise en terre jeudi 2 février. Il a été fusillé devant sa maison située au quartier Océan vers la station de la SNEL à Muanda.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner