Equateur : harcèlement sexuel dans les écoles de Bolomba

Le harcèlement bat son plein dans les établissements primaires et secondaires du secteur de Bolomba, à plus ou moins 300 kilomètres de Mbandaka, a constaté le responsable du Programme centre nutritionnel, au cours d’une campagne de sensibilisation sur les violences sexuelles. Jean-Thomas Alanda note que sur 108 élèves filles contactées, 82 sont harcelées par leurs enseignants, rapporte radiookapi.net

M. Alanda affirme que le harcèlement sexuel est le type de violence le plus dominant à Bolomba. Les milieux les plus concernés par ce phénomène sont les écoles, les églises, les prisons et les centres de santé. Les autorités scolaires favorisent cette pratique. Les cotes s’échangent avec les charmes, voire le corps de la jeune fille. Les cas de grossesse non désirée et les maladies sexuellement transmissibles sont nombreux, fait-il remarquer. Par conséquent, on enregistre des cas de divorce dans les ménages.
Au cours de la campagne de sensibilisation, M. Alanda et son équipe ont proposé que la lutte contre les violences sexuelles constitue une discipline à part entière dans des écoles.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner