Luofu : les FDLR incendient 17 maisons, avant d’être poursuivis par les FARDC et les casques bleus

Rebelles FDLR

Rebelles FDLR

Dix-sept maisons ont été brûlées la nuit de ce samedi à dimanche par les FDLR de la branche Rude, au quartier Buhimba, sur l’axe Luofu-Muhanga, à 80 kilomètres au sud du chef-lieu de ce territoire. Les miliciens hutus rwandais ont tour à tour incendié les maisons en déguerpissant les occupants, sans ménagement. Petit bétail, objets ménagers, effets personnels, tout est parti en fumée. Venus au secours, les casques bleus et les FARDC ont pourchassé les assaillants, rapporte radiookapi.net

Il était 21 h 30 quand un groupe des FDLR, estimé à un peloton, a assiégé le village, affirment des sources sur place à Buhimba-Luofu. « Sortez dehors ou on vous brûle dans vos maisons, criaent-ils’ » ont relaté les habitants joints au téléphone.

Sans défense, les paysans n’avaient qu’un choix : sortir et observer impuissants le drame dans leur quartier, oeuvre des éléments FDLR Rude, lourdement armés.
Ici, cet habitant exprime son désarroi face aux représailles des FDLR, en cette période où ils sont traqués par les FARDC : « Ils brûlent nos maisons, ils violent nos femmes, ils pillent tous nos biens…Le souhait de la population est qu’on évacue tous les FDLR afin qu’ils rentrent chez eux »rnDeux personnes ont disparu, elles seraient emportées par les assaillants. Alertés, les casques bleus de la Monuc et les FARDC, ont accouru pour chasser les assaillants.
Pour rappel, le village de Luofu compte plus de 2 500 ménages et héberge plus de 2 000 autres ménages de déplacés qui ont fui la menace des FDLR à Miriki, Kasiki, Mbwavinywa l’année au cours.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner