Bongandanga : conflit foncier entre les Mbangi et les Dogbo, 10 blessés

La police a arrêté, samedi, les autorités locales accusées d’être les instigateurs du conflit entre les habitants des localités Mbangi-Rive et de Dogbo, dans le Secteur de Boso-Simba, territoire de Bongandanga, à 45 kilomètres de Lisala, dans le district de la Mongala. Une dizaine de personnes ont été blessées, jeudi, au cours des accrochages entre ces deux communautés voisines, rapporte radiookapi.net

Les habitants de Dogbo revendiquent la portion de la forêt où leurs voisins de Mbangi-Rive font des champs, selon le colonel Jean-Paul Ngoloto, inspecteur de la Police nationale congolaise, PNC / District de la Mongala. Pour eux, les Mbangi, qui sont des riverains pêcheurs, n’ont aucun droit sur ce lopin de terre. Deux habitants de Mbangi-Rive qui défrichaient des champs à cet endroit, jeudi, ont été pris en otage par les Dogbo. Informés, leurs frères ont réagi. Il s’en est suivi des accrochages à l’arme blanche entre les deux communautés.

On compte, de part et d’autre, une dizaine de blessés. Quatre blessés graves ont été admis à l’hôpital général de référence de Lisala et deux autres au centre de santé de Mongana. L’inspecteur de la PNC dans la Mongala a dépêché sur les lieux une équipe de policiers pour rétablir l’ordre. Les chefs de groupement de deux localités, considérés comme instigateurs de ce conflit, ont été arrêtés et acheminés, samedi à Lisala.

C’est depuis 2008 que les deux communautés se disputent cette portion de la forêt. Mais les autorités locales, indiquent des sources indépendantes, n’y ont jamais trouvé une solution durable.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner