Dungu : phénomème LRA, près de 1 500 enfants déplacés ne vont pas à l’école

Rebelles LRA

Rebelles LRA

Le constat est du ministre provincial de l’éducation qui revient d’une visite d’inspection dans la sous division de Dungu-Nyangara de l’Enseignement primaire, secondaire et professionnel. Un grand nombre d’enfants ayant fui les exactions des rebelles ougandais de la LRA ne vont pas à l’école, rapporte radiookapi.net

La plupart des enfants sont des orphelins, d’autres ont leurs parents, mais ces derniers ne sont pas en mesure d’assurer leur scolarité. Le ministre provincial de l’éducation, Polydor Latigo explique : « A titre indicatif, nous avons été dans deux camps de déplacés. Nous sommes arrivés à identifier, dans le camp qui se trouve dans le quartier Buye, au moins 1017 enfants qui ne sont pas scolarisés, et dans un autre camp, Nadamu I et Nadamu II, 193 enfants qui ne sont pas scolarisés. Les parents n’ont aucune possibilité pour faire entrer leurs enfants à l’école. »rnAlors, le ministre provincial propose quelques pistes de solution, dont la prise en charge, par le gouvernement provincial, de la scolarité des enfants déplacés et des élèves finalistes, du primaire et du secondaire, surtout lors des évaluations de fin d’année, notamment l’examen d’Etat.
Par ailleurs, sur les 150 écoles, tous réseaux confondus, de la sous division de l’EPSP Dungu-Nyangara, une vingtaine d’établissements ont été délocalisés et une trentaine d’autres fermés.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner