Kitchanga : plus de 16 mille déplacés réclament plus de sécurité pour rentrer chez eux

Les déplacés congolais (Photo archives)

Les déplacés congolais (Photo archives)

Seize mille cinq cents déplacés vivent encore dans deux camps aux environs de Kitchanga, à quelque 150 kilomètres au nord ouest de Goma. Ces déplacés demandent au gouvernement de sécuriser leurs villages d’origine pour faciliter leur retour. Ils se disent fatigués de la vie difficile qu’ils mènent dans les camps. Ils l’ont dit au gouverneur de province qui leur a rendu visite mercredi, rapporte radiookapi.net

Ces déplacés vivent dans les camps de Kahe et celui de Mungote à Kitchanga depuis deux ans. Elles sont originaires des villages de Masisi, Rutshuru et Walikale qu’elles ont quittés à la suite de l’insécurité.
Pour le moment, ces déplacés affirment vivre dans des conditions difficiles avec une aide alimentaire insuffisante. Ils évoquent aussi la non scolarisation de leurs enfants. Ces hommes, femmes et enfants voudraient rentrer chez eux, mais leurs villages sont encore en proie à l’insécurité. Insécurité due à la présence de différents hommes armés. Le président des déplacés du camp de Kahe, Ndungo Viateur, explique « Il y a encore le problème des hommes armés qui se cachent mais pendant la nuit, ils menacent la population et pillent. C’est ce qui nous empêche de rentrer. Normalement, la majorité de ces gens sont des FDLR. Mais il y a aussi des Mai Mai du Pareco. Il peut y avoir aussi quelques uns du CNDP qui n’ont pas été intégrés avec les autres. Et ces gens, ce sont eux qui provoquent l’insécurité dans tous les villages »

En attendant la sécurisation de leurs villages, ces déplacés sollicitent l’amélioration de leurs conditions de vie dans ces camps.
Le gouverneur de province a promis que le nécessaire sécuritaire sera bientôt fait dans leurs villages pour leur permettre d’y retourner.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (151)
Ebola (129)
Djugu (55)
FARDC (51)
FCC (49)
Léopards (46)
Beni (36)
Sénat (30)
Can 2019 (28)
ADF (25)
Lamuka (23)
AFDC-A (23)
CACH (20)
Caf (20)
Monusco (20)