Les domiciles de trois députés provinciaux cibles d'attaque armée à Kindu

Les domiciles des députés Akimus, Dauda, et Saleh Lukanda, ont été la cible des coups de feu tirés pendant la nuit de mardi à mercredi aux quartiers 3 Z et Kasuku dans la commune de Kasuku. Ces députés figurent parmi les sept signataires de la motion de censure contre le gouverneur du Maniema, Didi Manara.

Il n’y a pas eu de perte en vies humaines. Mais, dans certaines habitations, portes, fenêtres et lits ont été touchés par balles.

Le cachot de la Police nationale congolaise (PNC), au niveau du bureau du Groupe mobile d’intervention, a aussi été touché.

L’événement coïncide avec la présence, depuis mardi dans ce lieu carcéral, de la comptable du gouvernorat, arrêtée pour disparition d’argent à la caisse, et du frère cadet du député Akimus.

Ce dernier est poursuivi pour avoir été surpris avec un long couteau dans l’hémicycle de l’Assemblée provinciale, lundi.

Les auteurs de ces troubles ne sont pas encore connus.

En rapport avec cette situation, une réunion s’est tenue mercredi matin à l’inspection de la PNC, sous la direction du général Kafulu.

La rencontre était destinée aux officiers supérieurs, subalternes et sous officiers du détachement du Maniema.

L’objectif est de réorganiser le service intérieur et de renforcer la sécurité nocturne de la ville.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner