L’exportation des concentrés miniers interdits au Katanga

Les opérateurs miniers opérant dans la province du Katanga devront désormais construire des usines métallurgiques sur place pour produire le cuivre brut et d’autres métaux. Le gouvernement central a décidé d’interdire toute exportation d’un concentré minier.

Selon le ministre national des Mines qui a annoncé cette décision, la mesure aurait dû être prise trois ans plus tôt. Martin Kabwelulu explique:

Il y a eu un moratoire de depuis 2007. Nous avons demandé aux opérateurs miniers de construire des usines métallurgiques afin d’augmenter la valeur à nos minerais. Ceux qui ne l’ont pas fait, qui sont toujours dans l’exportation du concentré, nous sommes obligés d’arrêter. Seuls ceux qui produisent le cuivre métallique et le cobalt métallique peuvent exporter.

Il poursuit :

Je sais qu’il y a beaucoup d’opérateurs qui ne sont mécontents. Les recettes vont devoir chuter. Ça c’est certain. Mais, d’ici trois ou quatre mois, les recettes vont augmenter. Parce que le paiement de la redevance minière, lorsqu’on exporte le métal brut, il est à 100%. Mais lorsqu’on exporte le concentré, l’opérateur minier ne paie que la quantité du métal qui se trouve dans des grosses quantités qui se trouvent dans le concentré.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (86)
Ebola (84)
RDC (73)
élection (68)
Elections (67)
FARDC (46)
Beni (43)
Monusco (37)
Opposition (28)
ADF (28)
Vclub (26)
FCC (25)
Caf (23)
Léopards (20)
Mazembe (19)
Linafoot (19)