SNCC: 2000 agents retraités reprennent du service

Les deux mille agents qui avaient été retraités doivent reprendre le travail. La décison est tombée lundi à la haute direction de la Société nationale des chemins de fer du Congo (SNCC). L’employeur n’a pas été en mesure de leur payer les indemnités de fin de carrière à l’échéance due.

La délégation syndicale du personnel de la SNCC salue cette décision, provisoire, mais voudrait une solution urgente et définitive. Umba wa Ilunga, président de cette délégation syndicale s’exprime sur cette question à Radio Okapi :

Il était prévu qu’ils soient payés au 31 mars. Malheureusement, l’argent n’est pas sorti. Entre-temps, l’employeur avait déjà décidé de les sortir des inventaires. C’est comme ça que la délégation syndicale a mené une action de grande envergure pour déboucher sur un avis au personnel que l’Adg (administrateur délégué général) a finalement sorti hier décidant de les reprendre en service en attendant le paiment de leurs allocations uniques de retraite. Sauf qu’il y a une nuance : ceux qui se sentent épuisés physiquement, pour des raisons valables, pourront demander à l’employeur de rester à la maison, mais en touchant la totalité de leurs salaires, contrairement à ce qui était prévu avant par l’employeur.

Le syndicaliste souligne que mettre deux mille personnes à la maison équivaut à un assainissement ou à un congé technique. Ce qui est contraire à la loi congolaise en matière du code du travail, précise-t-il.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner