Luozi: un prêt dégénère en dispute transfrontalière à Kikenge

Un conflit foncier oppose depuis une dizaine d’année les habitants de deux villages frontaliers : Mbanza-Nsinda, dans le secteur de Kinkenge, territoire de Luozi en RDC, et Midimba, au Congo-Brazzaville.

La  société civile du Bas-Congo demande aux autorités provinciales de résoudre ce conflit de manière urgente.

Tout serait parti d’un prêt, selon Didier Mambueni, vice-président de la société civile.

Un Congolais de la RDC aurait emprunté de l’argent à un autre du Congo-Brazzaville.

Devenu insolvable, il aurait cédé une partie de ses terres ancestrales pour rembourser sa dette.

«Aujourd’hui les deux parties se disputent ces terres,» indique Didier Mambueni.

Des demandes ont été adressées à plusieurs autorités pour une résolution pacifique du conflit, sans recevoir de réponse.

Une délégation de notables de Luozi se trouve depuis deux semaines à Matadi pour débattre du sujet.

Par ailleurs, une commission technique chargée du règlement des conflits fonciers descendra dans les prochains jours à Luozi, selon Félicien Mbedi, ministre provincial de l’intérieur. Celui-ci appelle les habitants de Kikenge au calme.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner