Mbujimayi: un conflit minier dégénère

Les habitants de deux localités du groupement de Tshaba (Bena Tshendela et Bakua Hoyi) dans le territoire de Miabi au Kasaï oriental sont en conflit avec leur chef André Tshimanga. Celui-ci a confisqué tous les puits de diamant de la mine de Masaka.

Selon les sources policières, le chef a signé, en début de cette semaine, un contrat avec un négociant en diamant pour l’exploitation de douze puits de diamant. Il favorise ainsi les étrangers au détriment des jeunes autochtones.

Ces derniers ont pris d’assaut la mine de diamant de Masaka, et ont mis le feu à tous les campements. L’incendie a détruit une vingtaine de cases et de maisons alentours.

Les habitants de Bena Tshendela et de Bakwa Hoyi réclament le remplacement immédiat de leur chef.

La tension demeure perceptible, selon des témoins. C’est pourquoi l’inspection provinciale de la police a positionné, à partir d’hier soir à Tshaba, un groupe de 25 éléments. Objectif : décourager les pyromanes.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner