La Monuc réduit ses troupes en Ituri

L’effectif sur le terrain est passé de deux à un seul bataillon au sein de la brigade locale de la mission onusienne. Cette information a été livrée vendredi  à Bunia par le commandant des forces de la Monuc, à l’issue d’une tournée d’inspection des troupes du général Babacar Gaye dans les localités de Fataki, Mahagi et Aru.

Le général Gaye justifie cette mesure par l’existence d’un important déploiement des FARDC sur place. Il estime qu’il y a un grand progrès sur le plan sécuritaire en Ituri:

Mon impression est très bonne. Partout où j’ai été, tout le monde reconnaît qu’il y a des progrès importants en matière de sécurité. Partout où les FARDC sont déployées, les populations que j’ai rencontrées m’ont dit qu’elles (Ndlr: les FARDC) se comportaient très bien. Il y a donc là une combinaison très favorable d’une armée qui se fait apprécier par sa population et d’une situation sécuritaire qui apparaît aujourd’hui comme stable.

Le général Gaye pense que l’Ituri est une région où on peut évaluer le progrès:

Nous sommes partie d’une brigade de 4 bataillons à une brigade de deux bataillons, dont certainement l’un d’eux sera déployé en partie à Kisangani.

Le commandant de la Monuc considère que les FARDC ont un bon déploiement sur le terrain. La 1ère et la 4 brigades intégrées y sont déployées et cela est réconfortant, conclut-il.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner