PNUD/RDC: 190 millions USD débloqués en 2009, mais…


René Guiraud, directeur de programmes Pnud/RDC, insiste sur la responsabilité des Congolais (PH. A. Zigbia)

Le Pnud a dépensé au total 190 millions USD pour appuyer le programme de gouvernance et de la réduction de la pauvreté en RDC en 2009. C’est ce qu’indique le rapport d’activités publié, mardi à Kinshasa,  par cette agence onusienne.

Les efforts du Pnud ont été plus déployés dans les activités génératrices de revenus pour permettre le relèvement communautaire à l’Est, à l’Ouest et au Sud de la RDC.

Pourtant, les observateurs estiment que la pauvreté continue de sévir partout dans le pays et que la situation de la population congolaise en général n’a pas changé.

Le directeur de programmes a.i. du PNUD en RDC, René Guiraud, l’a reconnu:

« Vous avez tout à fait raison. C’est pour cela que l’action qu’appuie le Pnud auprès du gouvernement doit être ciblée géographiquement là où elle va avoir un grand impact: aller vers deux ou trois actions porteuses et génératrices des revenus, compte tenu des moyens à notre disposition.»

Dans cette perspective, le PNUD s’est concentré, en termes de relèvement, à compléter l’action du gouvernement dans les zones qui sortent de conflits, a précisé Réné Guiraud.

Et il a appelé à l’implication des bénéficiaires:

«Nous ne sommes pas seuls. Il faudra que la population bénéficiaire elle-même soit partie prenante à ce processus. Sans cette participation citoyenne des communautés, rien ne peut se passer. Donc, elles sont au début et au centre de l’action de développement qu’on leur donne.»

Selon le PNUD, l’action de relèvement va porter si les populations concernées sont engagées.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner