RD Congo: plus de 8 millions d’orphelins vivent avec le sida, selon Amo Congo


Enfants victimes du Vih/Sida ©arcat-sante.org

Le directeur provincial de Amo Congo Kinshasa a rendu public ce chiffre vendredi 7 mai à Kinshasa, à l’occasion de la journée des orphelins enfants vulnérables victimes du sida. D’après lui, il reste beaucoup à faire dans la lutte contre cette pandémie car le gouvernement ne disponibilise pas de fonds.

L’État a adopté en 2009 un plan national stratégique de lutte contre le sida devant atténuer les difficultés auxquelles font face les orphelins enfants vulnérables en RDC.

Depuis quelques années , les fonds prévus par le budget national ne sont presque pas décaissés pour appuyer la lutte contre le sida. Le Dr Henri Mukaku, directeur provincial d’Amo Congo, explique :

«Si nous prenons le cas du budget voté pour la lutte contre le sida pour les années 2008 et 2009, ce budget n’a jamais été décaissé. En 2010, il y a un budget qui a été voté pour la lutte contre le sida. Nous souhaitons que son décaissement soit effectif. Nous attendons que l’Etat mette la main à la poche et disponibilise l’argent pour les Congolais. Il ne faut qu’on vive seulement de l’argent des autres. Nous voulons vivre de l’agent de la RDC. »

Il s’agit de plus de 67 milliards de Francs congolais prévus dans le budget 2010 pour la lutte contre le sida. Les ONG congolaises disent ne les avoir jamais perçus.

À elle seule, Amo Congo prend en charge plus  8000 orphelins à travers le pays. Certains partenaires l’appuient dans cet effort,  tels le Programme national multisectoriel de lutte contre le sida (PNMLS), l’Unicef et l’USAID.

Le ministre de la Santé Victor Mukweng affirme que son ministère est en train de travailler avec la Banque mondiale sur cette question.

« Leurs budgets étant semestriels, ces ONG devront attendre le mois de juillet pour espérer recevoir la part de l’Etat, » précise-t-il.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner