Mbandaka: les réfugiés au Congo-Brazzaville posent des conditions à leur rapatriement

La  délégation du comité de sécurité du Sud-Ubangi a effectué une mission dans la région de la Likouala au Congo-Brazzaville. Elle s’est rendue dans les localités de Betu, de Dongo et d’Impfondo, où sont regroupés plus de 116.000  réfugiés.

Le commissaire de district du Sud-Ubangui, Jean-Baptiste Lumbwe, a indiqué que beaucoup d’entre eux ne souhaitent rentrer en RDC que si la situation sécuritaire le permet. Celle-ci s’est notablement aggravée avec l’insurrection du Mouvement de Libération indépendant des Alliés (MLIA).

Les réfugiés demandent aussi une assistance pour reconstruire leurs habitations, ainsi que des moyens de transport pour retourner dans leur lieu d’origine.

Il y a quelques jours, une délégation de la région de la Likouala venue du Congo-Brazzaville avait séjourné à Dongo pour demander aux autorités du Sud-Ubangi le rapatriement de ces réfugiés, qui constituent une charge pour le pays d’accueil.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner