Kinshasa: améliorer la fourniture d’eau et d’électricité


Les délestages affectent quotidiennement la capitale

Un forum a tenté, mercredi 26 mai au Grand-Hôtel de Kinshasa, de définir des stratégies pour que la Régie des Eaux (Regideso) et la Société nationale d’électricité (Snel) desservent correctement la capitale.

Les administrateurs-délégués généraux de ces deux entreprises ont reconnu les difficultés actuelles.

La Snel promet l’installation d’une centrale thermique, ainsi que de condensateurs pour relever le niveau de tension.

La Regideso a souligné l’extension en cours de l’usine de traitement des eaux de Lukaya. De plus, la régie installera 25000 branchements particuliers et une vingtaine de bornes fontaines avec l’aide de l’Union européenne.

Les deux sociétés ont déploré l’utilisation abusive de courant, les raccordements frauduleux, la sous-facturation faute de compteurs, les fuites et, surtout, le gaspillage d’eau dans les camps militaires, les sites universitaires et même les habitations particulières.

Elles ont insisté sur la nécessité pour les bourgmestres et chefs de quartier de sensibiliser la population au gaspillage.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner