Equateur: vive tension dans le village Likata


Territoire de Kungu dans la province de l'Equateur

De vives tensions sont observées depuis deux semaines au village Likata, situé à 200 kilomètres de Gemena dans le secteur de Mwanda, territoire de Kungu, dans la province de l’Equateur.

A la base de cette tension, les habitants de ce village voudraient lyncher un préfet d’une école de la place qu’ils accusent de sorcellerie. Et ils s’opposent aux forces de l’ordre dépêchées sur les lieux pour calmer la situation.

Selon la police, ce préfet aurait envoûté des dizaines d’élèves, dont deux sont morts.

Le chef de secteur de Mwanda était descendu au village Likata avec deux policiers pour sécuriser ce préfet et sa famille, menacés de mort après le décès de ces deux élèves.

Il a été copieusement battu avec les deux policiers par les villageois déchaînés. Grièvement blessés, les trois hommes suivent les soins dans un centre de santé où ils ont été admis.

Jusqu’à présent le préfet accusé de sorcellerie est en fuite. Personne ne sait où il se trouve.

Des policiers envoyés en renfort pour rétablir l’ordre dans cette localité, ont été accueillis avec des bâtons et des armes blanches. Ils ont dû rebrousser chemin.

Avec leur effectif peu nombreux, indique la même source, ils ne peuvent faire face à plus de 500 villageois en colère.

L’autorité du district du Sud-Ubangi compte dépêcher une autre équipe des policiers pour calmer la situation.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner