Kananga: pas d’eau potable depuis une année


Logo de la Regideso

L’eau  a cessé de couler aux robinets de la Regideso à Kananga depuis plus d’une année. La majorité de la population se sert  d’eau des sources non aménagées. Cette situation perdure alors que le gouvernement provincial a remis 500 000 dollars  à cette entreprise. A quoi a servi cette somme ? S’interrogent les observateurs.

De longues files de femmes et de jeunes filles et garçons sont constatées du matin au soir. Ceux-ci vont s’approvisionner en eau de source.

Ces sources d’eau sont devenues un moyen d’enrichissement des responsables. Un bidon de 20 à 30 litres se vend à 50 Fc.

La Regideso dispose de quelques bornes fontaines. Mais la longue distance rend ces bornes non accessibles à tous. Cette situation perdure alors que l’autorité provinciale a remis depuis longtemps 500 000 dollars américains à la Regideso. Le directeur provincial de cette entreprise reconnaît cette somme. Il ajoute que l’argent a servi à la commande des électropompes qui seront bientôt livrées.

S’agissant la pénurie d’eau potable, Patrice Ilunga constate qu’elle résulte de deux problèmes. D’abord, explique-t-il, il faut 3 450 litres de carburant pour faire tourner le groupe électrogène durant 15 heures. La deuxième contrainte est l’insolvabilité des abonnés.

A ce jour, la Regideso attend 1 milliard de dollars de ses abonnés, conclut M. Ilunga.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner