Affaire Chebeya: le gouvernement promet une enquête objective


Le gouvernement est d'accord pour une enquête internationale pour élucider la mort de F. Chebeya

Le ministre de la Justice et Droits humains a fait part de l’engagement du gouvernement à faire mener une enquête sereine en vue de dégager la vérité sur les circonstances du décès de Floribert Chebeya. I l’a dit samedi lors d’un point de presse  à  Kinshasa et a souhaité l’implication dans ce processus de la famille biologique de la victime ainsi que des ONG des droits de l’homme, notamment en qui concerne l’opération de l’autopsie.

Selon le ministre Luzolo Bambi, le procureur de la République a déjà diligenté une enquête sur cette affaire.

C’est donc ce dernier qui y reviendra avec plus de détails.

Une réquisition à médecins pour l’autopsie a été faite à cet effet, a fait savoir le ministre de la Justice.

“Notre souhait, nous gouvernement, c’est que, que cela se fasse de la manière la plus objective possible, qu’on implique la famille biologique et la famille des droits de l’homme à cette opération d’autopsie pour que seule la vérité éclate,” a-t-il  expliqué.

” Il faut qu’on veuille à ce que la clause soit administrée de manière à préserver toute le sérénité susceptible de rendre à celui qui a passé toute sa vie à se battre pour le respect des droits humains, qu’on lui rende ses droits, par rapport à sa mémoire, par rapport aux circonstances de son décès et par rapport aux responsabilités que la société tout entière peut en tirer,” a souligné Luzolo Bambi.

D’accord pour une enquête internationale

Par ailleurs, selon président de l’ONG Les Amis de Nelson Mandela, Robert Ilunga Numbi, le ministre de la Justice est d’accord pour que des médecins légistes américains et hollandais soient impliqués dans le cadre d’une enquête internationale indépendante.

Luzolo Bambi a donné son accord de principe au cours de l’audience qu’il a accordée le même samedi à une délégation d’ONG des droits de l’homme, juste après son point de presse, a précisé la source.

Mais il a demandé que les ONG formulent leur demande d’une manière formelle.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner