Bafwasende: de milliers des déplacés en détresse


Le territoire de Bafwasende en Province Orientale

De milliers d’habitants du groupement de Loya, dans le secteur de Bakamu Dangumu dans le territoire de Bafwasende se sont refugiés, depuis plus de deux mois, au poste d’encadrement administratif d’Opienge et dans d’autres groupements voisins de ce territoire, situé à plus de 382 kilomètres au nord-est de Kisangani.

Ces personnes viennent de treize localités de Loya, complètement détruits en avril lors des affrontements entre les FARDC et les combattants Maï-Maï.

Plusieurs cas de décès et de maladies des enfants de moins de 5 ans ainsi que des femmes enceintes sont signalés parmi ces déplacés.

Ces derniers sont dépourvues de tout, selon le chef de secteur de Bakamu Dangumu.

La plupart d’entre eux accusent de signes de malnutrition.

Leurs maisons et champs ont été brûlés lors des affrontements entreFARDC et les milices Maï Maï,  plusieurs personnes tuées et des femmes violées, selon la même source.

Ce qui a expliqué sa décision consistant à vider toutes ces localités de leurs habitants.

Seuls les militaires du 908ème bataillon des FARDC se trouvent actuellement dans ces villages fantômes.

Le poste d’encadrement d’Opienge, à lui seul, a enregistré plus de 6 000 déplacés, dont 987 enfants de moins de 5 ans et 103 femmes enceintes.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner