ESU: bagarre généralisée entre étudiants de l’ISC et ceux de l’ISTA

Un match de football entre étudiants de l’Institut supérieur de commerce (ISC) et leurs camarades de l’Institut supérieur des techniques appliquées (ISTA) sur le terrain de l’ITI-Gombe samedi a débouché sur une bagarre généralisée avec pour bilan, plusieurs blessés et de dégâts matériels.

L’une des victimes a reçu un violent coup de moellon à la tête.

Il s’agit d’un étudiant de l’ISIPA, un établissement privé, qui s’est retrouvé par hasard sur le chemin d’un groupe d’étudiants de l’ISTA déchainés.

Il a été admis aux soins à la clinique Ngaliema Center.

L’infortuné raconte son martyre:

« J’ai croisé des étudiants de l’ISTA. Ils m’ont posé la question de savoir si j’étais de l’ISC. J’ai dit non, ils ont commencé à me tabasser. Ils étaient nombreux et en me frappant ils disaient: «Qu’il meure!  Qu’il meure!»

Une deuxième victime serait un cambiste dont le ventre aurait été ouvert.

Cette victime aurait suivi une intervention chirurgicale la nuit aux Cliniques universitaires de Kinshasa.

Selon des témoins, des armes blanches, couteaux, tournevis et autres matériels tranchants, ont été utilisées dans cette bagarre qui s’était poursuivie jusque dans les alentours du stade des Martyrs, où les deux camps se recherchaient pour se régler les comptes.

Le ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire, Mashako Mamba interrogé sur ce incident a indiqué que les recherches sont engagées pour retrouver les auteurs des troubles qui ont aussi causé d’énormes dégâts à l’ISPT.

Toujours selon le ministre, l’initiateur de la rencontre sportive entre les deux établissements serait étranger au milieu estudiantin, alors que d’autres sources indiquent que ce match était organisé dans le cadre des travaux de la 1ere conférence des chefs d’établissements de l’ESU et de l’exposition des œuvres de l’esprit.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner