Lubumbashi: retour en force du phénomène «enfants de la rue»


La constitution garantit le droit au logement à tout enfant congolais

Des chégués ou enfants de la rue sont de nouveau visibles à Lubumbashi, quelques mois seulement après l’ouverture à la Kasapa d’un centre de récupération de ces enfants par le gouvernement provincial du Katanga.

Les autorités provinciales et urbaines redoutent que ce retour des chégués en provenance de provinces de deux Kasaï crée de l’insécurité à Lubumbashi.

Ces enfants sont visibles surtout le soir et la nuit à des coins bien précis de la ville.

Y en a qui sont plus âgés et d’autres, plus jeunes et qui ne savent même pas parler swahili.

Ces enfants affirment être encouragés par leurs parents à venir au Katanga bénéficier aussi de l’encadrement qu’offre le gouvernement provincial, déclare la chef de division de l’Enfant, Femme et Famille.

Cette réponse énerve la ministre provinciale de la Jeunesse, Thérèse Lukenge.

Il y a une semaine, le maire de Lubumbashi lançait déjà ce cri d’alarme, après une visite dans les installations de la Société nationale des chemins de fer (SNCC).

Les agents de cette société ont témoigné de l’arrivée à Lubumbashi de plusieurs enfants non accompagnés à bord du train.

La chef de la division de l’Enfant, Femme et Famille pense, quant à elle, que le gouverneur du Katanga devrait rencontrer ses collègues des deux Kasaï pour statuer sur ce phénomène, qui visiblement agace les autorités provinciales du Katanga.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner