Kinshasa: les FONUS dénoncent la perquisition de leur siège par la garde républicaine

Dans une déclaration faite à la  presse, dimanche 20 juin, le secrétaire général de Forces novatrices pour l’union et la solidarité (FONUS), le député Emery Okundji, a dénoncé et condamné la violation du siège de ce parti politique d’opposition par des éléments de la garde républicaine. 

Emery Okundji a fait savoir que des militaires de la garde républicaine ont fait irruption, samedi 19 juin dans la matinée, dans le siège du parti de Joseph Olenghankoy à la recherche des armes. 

Cette descente des soldats des FARDC, sans mandat formel de perquisition et qui s’est avérée infructueuse, viole certaines dispositions de la constitution en matière des forces armées, selon lui. 

Emery Okundji a ajouté: 

«Les FONUS invitent ainsi l’ensemble de notre peuple à vaincre la peur, les intimidation et à barrer la route à toute velléité dictatoriale, qui tente vainement de ressurgir afin de replonger la nation, déjà malade de sa gouvernance, dans l’angoisse permanente et l’incertitude du lendemain.» 

Il a souligné que les FONUS sont un parti politique non armé qui a lutté et continue de lutter avec des moyens et méthodes démocratiques au vu et au su de tous pour l’avènement d’un Etat congolais réellement démocratique.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (85)
Ebola (82)
RDC (74)
Elections (70)
élection (61)
FARDC (49)
Beni (44)
Monusco (41)
ADF (32)
Opposition (31)
FCC (29)
Vclub (26)
Léopards (23)
Caf (23)
Linafoot (20)
Mazembe (19)