Cinquantenaire, le roi Albert II à Kinshasa ce lundi


Le président de la RDC, Joseph Kabila et Albert II le roi des Belges

Le couple royal belge doit arriver, lundi 28 juin à Kinshasa pour assister aux festivités du cinquantenaire de l’indépendance de la RDC. L’ambassadeur de Belgique en RDC, Dominique Struye, l’a confirmé, mercredi 23 juin lors d’un point de presse.

Le roi Albert II et la reine Paola effectuent le voyage par avion, et non par bateau comme précédemment annoncé par certains journaux belges, en compagnie du premier ministre démissionnaire, Yves Leterme et d’autres personnalités belges.

Le diplomate belge a expliqué:

«De part et d’autre, il y a reconnaissance d’un passé commun. C’est indéniablement souligné. Ensuite, la confirmation de l’excellence des relations actuelles et, enfin un espoir des relations encore meilleures vers l’avenir. Voilà la signification profonde de cet évènement, qui est avant tout un évènement congolais, auquel le Congo a eu le souci d’associer la Belgique.»

Le déplacement du roi Albert II, selon Dominique Struye, bénéficie du soutien de tout le peuple et du gouvernement belge, qui sont profondément favorables à sa venue en RDC.

Mais, il n’y aura pas de militaires belges au défilé du cinquantenaire de l’indépendance de la RDC, selon la même source. 

Le dossier Lumumba ressurgit

Certains congolais se prépareraient à traduire en justice la Belgique pour sa présumée implication dans l’assassinat de Patrice Lumumba, premier Premier ministre congolais.

«Nous l’avons aussi appris mais nous n’avons pas connaissance du dépôt de la plainte», a déclaré Dominique Struye.

L’aspect politique de «la question Lumumba été traité dans une commission parlementaire belge, il y a une dizaine d’années. Cette commission a déposé ses conclusions quant au rôle ou non rôle que la Belgique a joué dans cet évènement», a rappelé le diplomate belge.

Selon lui, la politique a fait son devoir. Il y a eu des formes d’excuses à ce sujet. Ce qui n’empêche pas que la justice fasse son travail le cas échéant.

L’ambassadeur Struye a déclaré:

«Maintenant, si certains veulent déposer une plainte devant les tribunaux belges, ça ne dérange en rien les relations entre la Belgique et le Congo. C’est un acte indépendant d’un certain nombre des citoyens congolais contre un certain nombre des citoyens belges. La justice suivra son cours et jugera le cas.»

Dominique Struye est d’avis que son pays et la RDC sont des Etats majeurs qui pourraient assumer des questions pareilles en toute indépendance.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner