Kisangani: une grenade explose et tue trois enfants


Le centre ville de Kisangani, capitale de la Province Orientale

Trois enfants âgés d’une dizaine d’années ont été tués et un autre grièvement blessé, lundi 5 juillet à Kisangani à la suite de l’explosion d’une grenade. L’accident s’est produit derrière le camp militaire sergent Ketele, un quartier habité majoritairement par des militaires des Forces armées de la RDC et des anciens combattants.

L’incident est survenu vers 15 heures locales dans la parcelle d’un ancien combattant.

Selon des témoins, trois jeunes gens jouaient avec des métaux dont une grenade.

L’engin a explosé tuant sur le coup un enfant âgé de 8 ans.

Trois autres enfants blessés ont été acheminés dans un centre de santé de la place pour des soins appropriés.

Quelques heures après leur admission dans ce centre, deux autres enfants ont succombé à leurs blessures.

Le dernier enfant âgé de 13 ans, grièvement blessé, a été admis aux soins aux cliniques universitaires de Kisangani. Sa vie ne serait pas en danger, selon son médecin.

Pour l’instant, l’origine de cette grenade n’est pas connue.

Les services de renseignement de la 9è région militaire ont ouvert une enquête pour dénicher l’auteur de cette grenade enfouie au sol.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner