Beni: sécurité à Rwenzori, l’implication de la Monusco vivement souhaitée

Les coordinations de la société civile, du territoire et de la ville de Beni  sollicitent l’implication des forces de la Monusco dans la sécurisation des populations civiles dans les zones libérées par les FARDC des rebelles ougandais de l’Armée nationale de libération de l’Ouganda, ADF/NALU. Ce,  à la suite des opérations militaires dénommées “Opérations Ruwenzori” en cours dans la collectivité du même nom depuis le 25 juin dernier.

Dans une déclaration remise  mercredi à Radio Okapi, ces forces vives de Beni disent que des précautions conséquentes ne sont pas prises par les FARDC pour assurer la protection des civils contre d’éventuelles  représailles de la part des ADF-NALU.

Omar Kavota, président de la société civile de Beni-territoire explique les raisons de leur inquiétude:

«Jusqu’à présent, on note des sérieuses avancées des FARDC, mais nous pensons que les FARDC ne sont pas seules en mesure d’assurer en ces jours la protection des populations et de leurs biens au cours de ces opérations. Comme la Monusco est un partenaire privilégié en matière de la protection et de la sécurisation des populations civiles, nos coordinations ont recommandé que la Monusco soit impliquée dans ces opérations pour leur efficacité et ce, dans l’intérêt supérieur de ces populations. Il importe que les FARDC respectent les droits humains ainsi que le droit international humanitaire au cours de ces opérations.»

Par ailleurs, la même société civile de Beni indique qu’il importe que le gouvernement congolais prenne réellement en charge les hommes des troupes pour qu’ils ne se retournent pas contre les civils.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner