Journée du barreau: un nouveau bureau en construction à Mbuji-Mayi, dossiers sans honoraires à Goma

Les avocats congolais ont commémoré samedi 10 juillet 2010 la journée nationale du barreau. Au Kasaï-Oriental, le gouverneur de province, Alphonse Ngoyi Kasanji, en a profité pour doter ce corps, au niveau de sa juridiction, d’un terrain pour la construction du siège du barreau de Mbuji-Mayi, tandis qu’à Goma, au Nord-Kivu, cette journée a été considérée comme devant servir à marquer un temps d’arrêt pour voir quel rôle l’avocat congolais devrait jouer pour faire évoluer les droits des justiciables.

A Mbuji-Mayi, le gouverneur Ngoyi Kasanji a procédé à la pose de la première pierre sur le terrain où sera érigé le futur siège du barreau du Kasaï-Oriental.

C’est dans la commune de la Muya, sur le terrain qui abrite le palais de la justice de la capitale du diamant.

Ce barreau existe depuis 27 ans sans un bureau fixe. A ce jour, il fonctionne dans une maison d’habitation en location.

Selon le bâtonnier du barreau de cette juridiction, cette instabilité liée au manque des infrastructures propres n’a jamais permis au corps de fonctionner normalement.

Difficile de tenir les conseils de l’ordre et garder des archives avec des multiples déménagements enregistrés pendant cette existence.

Les membres de ce barreau affirment disposer déjà de quelques fonds propres pour le démarrage des travaux de construction du nouveau siège.

Toutefois, ils comptent beaucoup plus sur l’apport des partenaires tant nationaux qu’internationaux.

A cet appel du barreau du Kasaï-Oriental, le gouverneur de province s’est engagé à remettre en moins d’une semaine sa contribution pour lancer les travaux.

100 dossiers sans honoraires

Dans l’entre-temps à Goma, les avocats ont décidé d’offrir un cadeau aux justiciables à l’occasion de la journée nationale du barreau.

Une centaine de dossiers seront ainsi suivis sans honoraires du début à la fin de la procédure judiciaire.

Cette journée devait aussi constitué un temps d’arrêt pour le barreau de Goma pour réfléchir sur le rôle des avocats congolais dans l’amélioration de système judiciaire en RD Congo.

Me Midagu, bâtonnier du Nord-Kivu l’a expliqué à Radio Okapi :

«Et nous constatons que dans notre pays il y a beaucoup de problèmes de droits. Le droit fondamental à la vie n’est pas respecté. Nous nous sommes dit, il faut s’arrêter un moment pour voir quel rôle ou quel apport, nous, Congolais avocats pouvons apporter pour qu’il y ait un changement, petit soit-il. C’est pourquoi le barreau de Goma s’est fait violence, pour qu’à l’occasion de cette journée nationale du barreau, qu’il puisse organiser une journée sans honoraires. C’est-à-dire, tous les dossiers qui nous ont été quand nous étions en formation à l’hôtel Linda, nous les avons réceptionné et je vais les distribuer aux avocats. Je vais veiller à ec que ces dossiers soient accompagnés gratuitement, jusqu’à la fin.»

Par la même occasion  ces  avocats du barreau de Goma ont clôturé  une session de formation de trois jours sous le thème: «Avocat congolais au service d’un Etat de droit.»

Cette formation  a été organisée par l’Association de barreau Américain, en partenariat avec le barreau de Goma et avait pour but d’évaluer le parcours et une remise à niveau des avocats  sur les questions juridiques d’actualité.

Le barreau de Goma compte actuellement 80 avocats.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner