L'armée congolaise déterminée à arrêter l'activisme des rebelles de l'ADF-NALU à Beni


Embarquement des militaires FARDC à Goma (Archives)

“Les forces armées de la République démocratique du Congo ne laisseront jamais les rebelles Ougandais de l’armée de libération de l’Ouganda (ADF-Nalu) continuer à poser des actes terroristes sur le territoire congolais” a déclaré, mardi 13 juillet, le porte-parole des opérations militaires Rwenzori à Radio Okapi. La même source affirme que les opérations Rwenzori se poursuivront encore sur le terrain, en vue de mettre hors d’état de nuire ces rebelles ougandais qui sèment depuis plusieurs années la désolation dans le territoire de Beni.

Les opérations de traque des rebelles de l’ADF-Nalu sont menées exclusivement par l’armée régulière congolaise depuis son lancement le mois dernier, a déclaré le major Sylvain Ekenge.

D’après l’officier, l’armée congolaise collabore avec les autorités ougandaises sur le plan d’échange d’information.

Dix huit rebelles ougandais ont été tués, sept autres capturés et plusieurs armes ont été récupérés depuis ces opérations, a ajouté la même source.

L’objectif de cette mission est de neutraliser ces rebelles, les rapatrier et les traduire devant la justice, a poursuivi le major Ekenge.

Sur le terrain, la situation reste relativement calme dans le secteur de Eringeti.

Toutes fois, la société civile de Beni signale des tirs, depuis lundi soir sur l’axe Kokola-Tungudu-Matobu, à douze kilomètres, à l’Est de Oicha.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner