Examen d’Etat: quand la publication des résultats et les affaires font bon ménage

La publication des résultats de l’examen d’Etat s’accompagne non seulement d’un tapage médiatique, mais elle offre aussi l’opportunité de vente de certains produits. C’est le cas, par exemple, de la poudre qui se vend comme de petits pains ou des cacahuètes. Et cela fait la joie des boutiquiers et de certains commerçants.

Des commerçants, situés pour la plupart dans les grands carrefours de la capitale, font de bonnes affaires : soixante flacons de poudre par jour au lieu de quatre habituellement, 250 FC de bénéfice par SMS consulté. L’un d’eux témoigne :

«Il y a des gens qui viennent consulter leurs résultats par SMS. Le prix promotionnel coûte 1000 Fc, voire 1 500 FC.»

Si les tenants des boutiques et des cabines téléphoniques font de bonnes affaires, chacun affiche ses prix en cette période de publication d’examen d’Etat, du côté de cybercafés, les avis sont partagés, à l’image de ce témoignage :

«Les résultats sont proclamés un jour avant qu’on les télécharge. Les élèves finalistes ont déjà leurs résultats par SMS, ils ne viennent aux cybercafés rien que pour se rassurer ou vérifier.»

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner