Beni: soulèvement des déplacés contre l'insuffisance de l’aide alimentaire


Assistance alimentaire dans un camp au Nord Kivu (Archives)

Des centaines de déplacés ont manifesté lundi 26 juillet à Oicha, chef-lieu du territoire de Beni, contre l’insuffisance de l’aide alimentaire distribuée par le Comité international de la Croix-Rouge, CICR à Oicha.

En effet, sur quinze mille  ménages déplacés, le CICR ne dispose des vivres que pour huit mille ménages. L’administrateur du territoire de Beni déplore le manque d’une assistance adéquate en faveur de ces déplacés. Il demande au gouvernement ainsi qu’aux partenaires humanitaires de venir en aide à ces familles en détresse.

Une mère de famille est embarrassée. Ses trois enfants pleurent parce qu’ils n’ont rien mangé depuis le matin. Sa voisine lui raconte comment elle a été renvoyée du centre de santé avec un bébé de sept mois, malade.

Le spectacle qu’offrel’école primaire Borisho de Oicha est désolant. A cet endroit sont hébergés quatre-vingt mille ménages des déplacés.

« Notre seul espoir est cette assistance en vivres du CICR », déclare un père de famille troublé, pour n’avoir pas été sélectionné comme bénéficiaire de cette assistance.

Ne sachant plus à quel saint se vouer, les déplacés se sont soulevéspour réclamer de l’aide alimentaire.

Selon l’administrateur du territoire de Beni, le CICR avait annoncé au préalable qu’il ne disposait de l’aide que pour huit mille ménages. Justin Mukanya demande au gouvernement de tout faire pour procurer d’urgence de la nourriture aux sept mille ménages restants.

Ceci, en attendant l’eau et les soins de santé, car des cas de décès sont déjà enregistrés.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner