Mbandaka: peines de mort et d’emprisonnement pour des insurgés de Dongo


Vue aérienne de la cité de Dongo avant le déclenchement de l'insurrection de novembre 2009 © Myriam Asmani/Monuc

Le  tribunal militaire  garnison de Mbandaka a prononcé mardi le verdict sur le procès des neuf prévenus poursuivis pour participation au mouvement insurrectionnel déclenché dans la cité de Dongo, province de l’Equateur, en novembre 2009. Il a prononcé la peine de mort et des condamnations allant de 10 à 20 ans de prison contre ces neuf prévenus. Par ailleurs, des militaires FARDC reconnus coupables d’extorsion, d’arrestation arbitraire et de violation des consignes ont été également condamnés à la même occasion.

Parmi les dix-sept présumés insurgés poursuivis, six prévenus ont été condamnés à la peine capitale, trois accusés écopent de 20 ans de servitude pénale et trois autres à 10 ans de prison ferme.

Cinq prévenus ont été acquittés, le tribunal ayant estimé qu’ils ont été forcés d’adhérer à ce mouvement.

Cependant, le ministère public a  fait appel contre le jugement qui a acquitté ces cinq prévenus.

Par ailleurs, un autre sous-lieutenant surpris avec une munition de guerre dans sa poche au tarmac de l’aéroport de Mbandaka, le jour de l’arrivée du président Joseph Kabila, a écopé de trois mois de prison  ferme.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner