Walendu: un couloir humanitaire pour plus de 700 déplacés sans assistance, les notables lancent un S.O.S


La collectivité de Walendu Bindi

Plus de sept cents déplacés de guerre, sortis au début de ce mois des zones de combats, vivent dans des situations déplorables à Bukiringi, localité située à plus de 100 kilomètres au sud de Bunia, dans la collectivité de Walendu Bindi. Toutefois, ces déplacés viennent de bénéficier d’un couloir humanitaire, selon des humanitaires.

Ces personnes étaient coincées pendant plusieurs mois entre les positions des miliciens et des Forces armées de la République démocratique du Congo, les FARDC.

Certaines parmi elle sont mortes de faim, en cours de route. Les survivants, malnutris et fatigués,  sont abandonnés à leur triste, selon les notables et députés provinciaux originaires de cette entité.

Les notables lancent un S.O.S

Selon les notables de Walendu Bindi, ces déplacés n’ont pas mangé depuis plusieurs jours. La plupart présentent des signes de malnutrition sévère et d’anémie.

Ils sont hébergés dans un site aménagé par l’ONG Médecins sans Frontières/Suisse qui assure leur prise en charge médicale, sur place à Bukiringi.

Le dernier groupe, environ quatre cents déplacés sont arrivés mardi 10 août et mercredi 11 août, après près d’une semaine de marche à pied. Les enfants  et les femmes sont morts en grand nombre en cours de route. Mais le nombre de victimes n’est pas connu  précisent les notables.

Toujours selon la même source, ces déplacés n’ont pas mangé depuis plusieurs jours. La plupart présentent des signes de malnutrition sévère et d’anémie.

Ces personnes déplacées proviennent de Hero et de Mukatongaz,  villages  situés a plus de 30 kilomètres du lieu de refuge à Bukiringi.

Lors d’une rencontre qui a réuni le mercredi 11 août, les notables et députés provinciaux originaires de cette entité et l’autorité du district, les ressortissants de l’Ituri ont plaidé pour une aide d’urgence en faveur de ces déplacés.

Pour sa part, le chef de bureau de Ocha ad intérim a déclaré que des cargaisons  de vivres ont été déjà acheminés depuis mercredi à Bukiringi en faveur de ces vulnérables.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner