Le Rwanda salue le rapatriement de 58 ex-combattants FDLR sur son sol


Jean Sayinzoga, chef du programme de démobilisation et de réinsertion du Rwanda©newtimes.co.rw

Environ trois mille autres ex-combattants rwandais du Front démocratique pour la libération du Rwanda (FDLR) et leurs dépendants seraient encore en République démocratique du Congo, a estimé jeudi 19 août Jean Sayinzoga, responsable du programme de démobilisation et de réinsertion au Rwanda. Il a salué le retour dans ce pays de cinquante huit ex-combattants FDLR. Un retour qui, selon lui, va constituer une contre campagne contre les responsables politiques des FDLR qui découragent le retour volontaire de ces ex-combattants au Rwanda.

Jean Sayinzoga a salué l’action de rapatriement des ex-FDLR menée par l’ONG congolaise Parec (Programme œcuménique pour la restauration de la paix et la réconciliation). Il a déclaré:

« Nous remercions énormément le Parec qui a réussi cette opération et nous sommes sûrs qu’ils vont continuer à nous aider dans cette voie pour convaincre et persuader les autres FDLR, afin d’accroître le nombre des volontaires. »

Cinquante-huit ex-combattants FDLR et leurs dépendants, en provenance de Lubumbashi, dans le Katanga en RDC, sont arrivés jeudi 19 août à Kigali, capitale du Rwanda.

Ils ont été directement transférés au camp de transit de Mutobo à Ruhengeri, situé à plus de 80 kms, à l’Ouest de Kigali.

Ces ex-combattants devront y suivre une formation de deux mois basée sur  l’éducation civique, l’alphabétisation et l’apprentissage d’un métier.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner