Uvira: stabilisation de la RDC, Roger Meece réitère l’engagement de la Monusco


Roger Meece, patron de la Monusco (ph. archives)

Le représentant spécial du secrétaire général des Nations unies en RDC, Roger Meece, a réitéré l’engagement à renforcer les opérations et les activités de la Mission des Nations unies pour la stabilisation en en RDC (Monusco) dans le Sud-Kivu dans le cadre du partenariat avec le gouvernement congolais. Il l’a déclaré, jeudi 2 septembre à Uvira, devant les acteurs locaux. 

Il y a une grande leçon à tirer au Sud-Kivu de ce qui s’est passé au Nord-Kivu, selon Roger Meece, où des cas d’attaques, des viols massifs des femmes et des tueries ont été perpétrés par des groupes armés.

Il a précisé:

«J’espère bien qu’on ne va pas vivre le même niveau des attaques ici. Mais ça souligne l’importance de mettre fin à cette menace posée par le différents groupes, soit au Nord-Kivu, soit au Sud-Kivu, soit ailleurs.  Parce que ces groupes menacent toujours la population là où ils opèrent mais aussi la stabilité du pays.»

Il reste évidemment beaucoup de choses à faire sur le plan sécuritaire au Sud-Kivu, a-t-il reconnu.

Roger Meece a ajouté:

«Je reste encouragé par ce que j’ai vu (NDLR: au Nord-Kivu), mais aussi très sensible de la difficulté et de la complexité des problèmes qui restent ici. Je peux vous assurer de ma volonté personnelle ainsi que de la Monusco en général de toujours travailler, ou même de renforcer le partenariat que nous avons avec le gouvernement, avec les autorités, avec la société civile et la population en général.»

Roger Meece accompagnait à Uvira le sous-secrétaire en charge du maintien de la paix.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner