Mbandaka: l’ONG MAG entame la destruction des munitions obsolètes


Munitions périmées sur le point d'être détruites, Mbandaka, le 2/09/10 (ph. Okapi)

L’ONG Mine advisory group (MAG), a lancé officiellement, depuis jeudi 2 septembre, l’opération de destruction des munitions périmées trillées à la poudrière du camp Bokala de Mbandaka dans la province de l’Equateur. Cette opération d’une durée de 10 jours se déroule à Iyembe Moke, localité à 100 kilomètres de Mbandaka. 

Plusieurs tonnes de munitions obsolètes entreposées au camp militaire FARDC de Bokala à Mbandaka sont ainsi explosées. C’est notamment: 

  • des lance – flammes,
  • des dizaines de bombes de mortiers,
  • plusieurs centaines de boites de munitions de grand calibre,
  • des bombes de 82 millimètres ainsi que
  • des pièces de projectiles que l’armée n’utilise plus. 

Pendant cette opération, MAG va détruire plusieurs tonnes de ces engins en collaboration avec la troisième région militaire, à en croire une source proche de cette ONG britannique qui s’occupe de déminage humanitaire. 

Cette destruction fait suite à l’incident  survenu le 23 août à la poudrière du camp Bokala. 

Ce jour-là, une roquette est partie accidentellement du dépôt des munitions de ce camp pour terminer sa course 7 Kilomètres plus loin, dans une cour d’habitation au quartier Mbandaka 2. Heureusement sans faire de victimes. 

Et c’est justement pour éviter ce genre d’incidents et ainsi protéger la population que l’ONG MAG, à la demande conjointe de la Monusco et du gouvernement provincial à travers la 3ème région militaire, procède à la destruction de ces munitions. 

Avant de se lancer dans l’opération, MAG a, par ailleurs, sensibilisé la population d’Iyembe et des environs sur le danger que présentent les mines, comment les détecter et quel comportement adopter devant ces engins de mort.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires