Butembo: SOS pour les déplacés pygmées d’Erengeti


Une famille pygmée dans son mlieu naturel (archive).

L’ONG PIDP-Kivu lance un cri de détresse pour plus de 470 ménages de déplacés pygmées qui sont sans assistance à Erengeti, à Beni, depuis juillet dernier. Ces personnes ont besoin d’une aide d’urgence en vivres et non vivres, notamment des médicaments et des bâches.

A Makutano, Samboko et Kasana, localités situées à plus ou moins une trentaine de kilomètres au nord-ouest de Beni ville, 477 familles pygmées venus d’Eringeti vivent dans des conditions difficiles.

C’est du moins ce que déclare l’ONG Programme d’intégration et de développement du peuple pygmée au Kivu (PIDP-Kivu), dans son rapport du mois d’août rendu public mercredi.

L’ONG parle d’une populations en détresse, notamment les femmes, les enfants et les vieillards.

Ces déplacés pygmées avaient fui leurs villages au mois de juillet dernier suite aux exactions des rebelles ougandais des ADF-NALU.

Ils souhaitent par-dessus tout,  selon l’ONG, le rétablissement de la paix dans leurs milieux d’origine  pour leur permettre d’y retourner.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires