Assemblée nationale: rebondissement de l’affaire Mukonkole


Le député Martin Mukonkole, déjà 117 jours de détention (archive).

La chambre basse du Parlement a adopté au cours de la plénière de ce lundi 20 septembre une recommandation exigeant la suspension des poursuites contre le député Martin Mukonkole, à la suite d’une motion incidentielle de son collègue Lumeya Dhu Malengi.

Élu de Kabinda, au Kasaï-Oriental, le député Martin Mukomkole a déjà accompli 117 jours de détention.

Dans sa motion incidentielle de ce jour, le député Lumeya a soutenu que le gouvernement est resté sourd à la demande de l’Assemblée nationale dans cette affaire et que la justice qui refuse de se conformer aux dispositions constitutionnelles lance en réalité un défi à l’Assemblée nationale.

Et dans la quasi-totalité, les députés ont adopté une recommandation pour demander la suspension des poursuites engagées contre leur collègue.

A l’issue de la séance, Emery Ukundji a exprimé ses sentiments:

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner