500 réfugiés congolais du Rwanda choisissent Walikale pour leur retour, la population conteste


Le territoire de Walikale au Nord-Kivu

Cinq cents réfugiés congolais qui vivent encore au Rwanda et ont choisi Walikale comme lieu de retour sont contestés par les populations locales. Cette situation crée une controverse autour du retour de ces réfugiés dans ce territoire du Nord-Kivu. Sur place, le Programme de stabilisation et de reconstruction des zones sorties des conflits armés (Starec) mène une campagne de sensibilisation à l’endroit des populations de Walikale pour les amener à adhérer à ce programme qui découle des accords tripartites RDC-Rwanda–HCR. 

Certains parmi les réfugiés congolais vivant au Rwanda, sont issus du groupement Ikobo et Kisimba à Walikale.

Les habitants et des notables de Walikale refusent que ces personnes s’installent à Walikale redoutant une invasion.

Pour sa part, le Starec tient à rassurer les populations. Le profil de chaque réfugié qui choisit son milieu d’intégration sera vérifié par les comités locaux de conciliation, indiquent des sources proches du Starec.

Ces comités sont composés des autorités locales, des services spécialisés de l’Etat tels que l’armée, la police et l’administration qui travailleront aux cotés des notables.

Tout en rappelant que la loi reconnaît à tout congolais la liberté de vivre partout en RDC, le Starec soutient que les groupements Ikobo et Kisimba du territoire de Walikale ont effectivement connu une vague de déplacement des populations.

Thomas D’aquin Mwiti, chef de mission du Starec à Walikale déclare:

« Si à la vérification, on constate que tel citoyen se trouvant dans le camp des réfugiés atteste qu’il serait parti de telle colline et que sur cette colline il y a deux, trois ou quatre citoyens  qui reconnaissent  qu’il était là bas, qu’il n’y ait pas des magouilles, des tricheries. Qu’ils attestent sur  la fiche que réellement on a retrouvé deux ou trois citoyens qui ont vécu avec ceux qui voudraient rentrer. »

C’est depuis plus d’une semaine que le Starec essaie de convaincre les habitants de Walikale d’accepter ce processus de retour des réfugiés qui fait partie du programme du gouvernement congolais.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner